0
Panier
Votre panier est vide.

Pablo Delgado

No Man's Land, mai 2014 No Man's Land, mai 2014
  • acrylique sur béton
  • 100 x 120 cm
  • © Olivier Borst
  • Interview Video

    Delgado
  • Né à Mexico City (Mexique) en 1978
     
    C’est lors d’un séjour à Barcelone en 2007, que Pablo Delgado, artiste mexicain, découvre le street-art, son explosivité, sa diversité.  Mais à l’heure où l’art urbain s’est mis en mode monumental avec force fresques sur murs et façades d’immeubles, Delgado fait le choix de la miniature discrète et inventive…
     
    Ces personnages hauts comme trois trognons de pommes, enrichis d’une ombre portée, dessinés, découpés puis collés aux pieds des murs restent discrets et modestes, n’offrant leur présence qu’aux passants curieux… L’univers delgadique occupe les lieux sans les annexer.… L’univers delgadique s’insurge contre la consommation et le gaspillage… L’univers delgadique rejette la démesure pour la retenue, la délicatesse, la curiosité, l’imagination… El universo delgadico délaisse le convenu pour l’onirique…
     
    C’est en conteur que Pablo prend possession des pieds de mur, associant personnages, animaux et mobiliers de manière métaphorique, surréaliste, ironique. A toi, passant attentionné d’y prendre garde, de l’enrichir de tes propres fantasmes…
    Il a brillamment contribué à la Dulwich Outdoor Gallery (Londres) où il réinterprète, dans la rue, des œuvres d’artistes baroques du XVIIIe siècle issues de la collection permanente du musée local.

    Au pied du mur fissuré,
    des lapins du no man’s land copulent.
    Donc la vie continue…
    N’est ce pas mon général ?

    Domaine de Luchin

    Infos Pratiques

    du 25 mars au 29 mai 2016
    Domaine de Luchin
    Grande Rue
    59780 Camphin-en-Pévèle

    Entrée gratuite
    Le week-end de 14h à 18h
    Réservation obligatoire
    en cliquant ici


    © 2016 | Art-Liberté