0
Panier
Votre panier est vide.

Indiano

Le Mur au Paradis, juillet 2014 Le Mur au Paradis, juillet 2014
  • acrylique sur béton
  • 100 x 120 cm
  • © Olivier Borst
  • Interview Video

    indiano
  • Né à Oschersleben (Allemagne de l’Est) en 1952
     
    1956, en pleine guerre froide, Jürgen et ses parents fuient l’Allemagne de l’Est pour la partie occidentale où ils resteront en camp de réfugiés pendant trois ans.
     
    Jürgen Grosse s’installe à Berlin Ouest en 1980. Peu inspiré par une destinée monotone, il préfère parcourir la planète suivant sa formule «Do or Die». Après avoir sillonné l’Inde et le Népal en auto-stop, il se retrouve, pour un temps, chevrier près du lac de Côme!
     
    De retour à son «Heimat», il se remet à la peinture sur toile et sur mur, rejoignant ainsi les artistes «historiques» du mur de Berlin.
    En 1989, il réalise en sept mois 223 peintures, dont la célèbre «Save our earth / Get human» toujours visible à l’East-Side-Gallery. Une grande partie de ses œuvres ont été intégrées à des collections muséales.
     
    Sensible à la civilisation amérindienne, à la cosmologie, à l’unicité de l’univers, il prend le pseudo «Indiano» que Crowfoot, grand sachem, résumait par ces mots : «Qu’est-ce que la vie? C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit.»
     
    Ces dernières années, Indiano retrouve dans les Pyrénées, une vie proche de la nature. Il y réalise de grandes toiles «Tableaux cosmiques», avec des êtres de lumière et autres aliens, en recherche de l’harmonie entre l’homme, la nature et le cosmos.

    Apesanteur !
    Éclats de lumière !
    Epanouissement !
    Nous sommes enfin entrés au paradis.

    Domaine de Luchin

    Infos Pratiques

    du 25 mars au 29 mai 2016
    Domaine de Luchin
    Grande Rue
    59780 Camphin-en-Pévèle

    Entrée gratuite
    Le week-end de 14h à 18h
    Réservation obligatoire
    en cliquant ici


    © 2016 | Art-Liberté